Gutenberg 10.1 a atterri hier avec plusieurs nouvelles fonctionnalités, dont beaucoup se sont concentrées sur des améliorations de l’interface et de l’expérience utilisateur. Les utilisateurs peuvent désormais contrôler la justification des éléments dans le bloc Icônes sociales. La nouvelle version améliore également l’UX pour la création de blocs réutilisables, regroupe les contrôles de la barre d’outils Bloc d’image et introduit des éléments de modèle catégorisés dans l’éditeur de site.

L’équipe de développement a corrigé deux douzaines de bogues pour cette version. Comme d’habitude, ils ont continué à peaufiner l’expérience d’édition du site, qui devrait atterrir dans WordPress plus tard cette année.

L’une des meilleures améliorations de l’UX est avec le performances de glissement pour le sélecteur de point focal. Les utilisateurs peuvent tester les blocs Couverture ou Média & Texte pour le voir en action.

Options d’espacement pour les icônes et boutons sociaux

Ajustement de l'espacement entre les éléments d'icônes sociales dans l'éditeur de blocs.
Ajout d’espace entre les éléments dans le bloc Icônes sociales.

L’équipe de développement de Gutenberg ajouté la barre d’outils de justification contrôlez le bloc Icônes sociales. Cela permet aux utilisateurs de déterminer comment ils souhaitent que leurs liens sociaux s’affichent. Voici les options de justification actuelles:

  • Justifier les éléments restants
  • Justifier le centre des articles
  • Justifier correctement les articles
  • Espace entre les éléments

Le bloc Boutons a maintenant l’option d’espacement, ce qui lui donne ainsi qu’aux icônes sociales la même flexibilité que le bloc de navigation.

Le bloc Icônes sociales a toujours des options d’alignement à gauche, à droite et au centre. Ceci est distinct du paramètre de justification. En comparaison, les blocs Boutons et Navigation n’ont des alignements larges et complets que si le thème actif les prend en charge. Cependant, le bloc Icônes sociales ne dispose pas de ces options. Les alignements de ces blocs devraient tous avoir la parité, à moins que je ne manque une raison cruciale de la différence.

Mises à jour des blocs réutilisables

Superposition modale pour nommer un bloc réutilisable.
Modal pour nommer, enregistrer ou annuler un bloc réutilisable.

L’équipe de développement continue d’affiner la fonctionnalité des blocs réutilisables. Le point culminant de la version 10.1 est un nouveau modal qui apparaît lors de la création initiale d’un bloc réutilisable. Il a un champ de titre simple avec des boutons pour annuler ou enregistrer. La fonction d’annulation est également un nouvel ajout.

Ce modal résout un problème introduit dans Gutenberg 9.7. Cette version a déplacé le champ de titre du bloc réutilisable dans le panneau de la barre latérale. Si les utilisateurs n’avaient pas ouvert ce panneau, ils pourraient facilement l’ignorer.

“Sur la base de ces changements, l’interface utilisateur pour les blocs réutilisables va probablement voir des itérations dans les semaines à venir”, a déclaré Riad Benguella, développeur de Gutenberg à l’époque. L’équipe a tenu cette promesse.

Gutenberg utilise également ce nouveau modal comme une partie de son flux de création de modèle dans l’éditeur du site.

La barre d’outils de l’éditeur affiche désormais le nom d’un bloc réutilisable lorsqu’il est sélectionné dans le canevas de contenu. Cela ajoute de la clarté et aide les utilisateurs à mieux voir ce qu’ils modifient. Les utilisateurs peuvent également mettre à jour le nom d’un bloc réutilisable à partir de la barre latérale de l’éditeur.

Un problème que j’ai toujours avec les blocs réutilisables est l’utilisation d’éléments larges ou entièrement alignés. Une fois qu’un bloc est enregistré, il s’affiche à la largeur de contenu normale, ce qui en fait moins une expérience WYSIWYG. Il y a un ticket ouvert pour ce bug. Cependant, il a vu peu de mouvement ces derniers temps.

Barre d’outils sémantique pour les images

Affichage du nouveau regroupement de la barre d'outils Bloc d'image qui sépare les sections méta, bloc et en ligne.
Sections groupées dans la barre d’outils Bloc d’image.

La barre d’outils du bloc Image a reçu une mise à jour. Son les contrôles sont groupés, avec chaque groupe séparé par une bordure. La barre d’outils suit un ordre spécifique: méta, niveau bloc, niveau en ligne et plus d’options. L’objectif est que les contrôles de chaque bloc utilisent cet ordre, ce qui se traduit par une interface utilisateur standard que les utilisateurs peuvent suivre.

Cette amélioration du bloc Image apporte suffisamment de clarté pour que je le souhaite déjà dans tous les domaines. Il y a un ticket ouvert pour normaliser la barre d’outils pour tous les blocs.

Pièces de modèle catégorisées

Catégorie de pièces de modèle général dans l'éditeur de site.
Catégorie de pièces de gabarit «Général».

Pour l’éditeur du site expérimental, un nouveau patch pour groupe de pièces de gabarit a atterri dans la dernière version. La modification de l’interface utilisateur sépare les parties en quatre catégories: en-têtes, pieds de page, barres latérales et général.

Je n’ai pas pu faire fonctionner cette fonctionnalité. Il n’y a pas d’instructions claires à suivre pour les auteurs de thèmes. Modèles d’en-tête nommés header-one.html est passé à la catégorie générale. Éléments de modèle dans des sous-dossiers, tels que header/one.html, a également échoué. Même tout simplement header.html n’a pas été groupé.

Bien qu’il y ait manifestement un bug, je suis enthousiasmé par la perspective de composants de modèle catégorisés. C’est une étape préventive vers le désencombrement de l’interface.

Le problème avec l’approche actuelle est qu’elle est inutilement limitative. Il suppose que les en-têtes, les pieds de page et les barres latérales sont les seules catégories spécifiques d’éléments de modèle nécessaires. En les définissant dans le noyau, nous perdons toute flexibilité. Dans les thèmes précédents, j’ai construit plus de parties de modèle liées au contenu que je n’en ai pour ces trois groupes. Dans ce système, tous ces éléments seraient jetés dans une catégorie «générale» avec tous les autres modèles.

Ce n’est pas un argument pour WordPress d’avoir une catégorie pour répondre à mes besoins. Au lieu de cela, confiez-le aux auteurs de thèmes pour qu’ils prennent la meilleure décision pour leur thème. Créez un moyen pour les utilisateurs finaux de classer leurs éléments de modèle personnalisés lors de l’étape suivante.

Bien sûr, créez des valeurs par défaut telles que des en-têtes, des pieds de page et des barres latérales. Ça a du sens. Remettez simplement une partie du contrôle.


Source link