Si vous recherchez une entreprise spécifique, vous verrez probablement un gros bloc d’informations à droite (parfois en haut) de votre écran. C’est le Knowledge Graph de Google. Ce bloc – également connu sous le nom de carte ou panneau Knowledge Graph – contient des informations pertinentes et spécifiques au contexte concernant votre recherche, alimentées par le Knowledge Graph.

Si vous recherchez une entreprise spécifique, le Knowledge Graph affichera un profil presque complet, en fonction de la qualité de son travail de référencement. La recherche d’un film récemment sorti affichera des affiches, des critiques et des horaires de projection pour votre cinéma local. Comme vous le voyez, le graphique est un outil puissant et fascinant. Mais que pouvez-vous faire pour obtenir vos informations dans le Knowledge Graph ?

C’est la façon dont Google connecte les informations

Le cœur de métier de Google est de fournir aux utilisateurs une réponse correcte à toutes leurs questions. Pour ce faire, il présente non seulement le résultat qui correspond le plus à un terme de recherche, mais il établit également des liens plus larges entre les données. Google collecte et analyse donc des quantités massives de données sur des personnes, des lieux, des choses et des faits, et développe des moyens de présenter les résultats de manière accessible. Il s’agit souvent de résultats riches, comme les extraits sélectionnés, les carrousels d’images ou le fameux Knowledge Panel évoqué dans l’intro de ce texte.

Le Knowledge Graph et son panel

C’est là que cela peut prêter à confusion : de nombreuses personnes confondent le Knowledge Graph et le panneau que vous voyez sur le côté droit de votre écran. Le Knowledge Graph est le moteur qui alimente le panel officiellement appelé le Carte ou panneau graphique de connaissances. Dans cette carte, vous trouverez le résultat le plus visible du travail effectué par le graphique. Lorsqu’il y a suffisamment de données sur un sujet, la carte sera remplie de toutes sortes de faits, d’images et de recherches associées.

Découvrez la carte d’Albert Einstein dans la capture d’écran ci-dessous et vous verrez la quantité d’informations qu’elle fournit.

Ce Knowledge Graph en haut et à droite vous donne tous les faits sur Albert Einstein.

En savoir plus: Éléments de la page de résultats de recherche Google »

Anatomie du Knowledge Graph

Lorsque Google a publié le Knowledge Graph en 2012, ils ont réalisé une excellente vidéo d’introduction. Cela explique dans un langage facile à comprendre comment fonctionne le graphique et comment il influence les résultats que vous obtenez lorsque vous recherchez un terme spécifique. Regardez la vidéo ! C’est toujours aussi d’actualité aujourd’hui qu’à l’époque :

Exemples de résultats de recherche

Ces dernières années, le contenu présenté par le Knowledge Graph est devenu beaucoup plus interactif. Google aime expérimenter le graphique, ce qu’il montre et comment il est présenté. Au début, il ne présentait que du contenu statique, comme des images, des profils de réseaux sociaux et des informations générales sur la recherche. Aujourd’hui, ses possibilités s’étendent continuellement. Si vous recherchez un film, vous pouvez directement réserver des billets pour le voir dans votre cinéma local. Recherchez un magasin local et vous saurez exactement quand sont les périodes les plus chargées. Et sur mobile, les résultats riches sont encore plus riches !

Examinons quelques exemples de listes Knowledge Graph.

Information nutritionnelle:

Films:

Lieux:

Liste des curseurs :

Comment insérer votre contenu dans le Knowledge Graph ?

Tout d’abord, vous devez devenir un autorité sur votre sujet. Découvrez ce que les gens recherchent en faisant recherche de mots clésrédigez un excellent contenu et assurez-vous que votre site est entièrement optimisé et adapté aux mobiles.

Ensuite, vous devriez utiliser données structurées pour baliser les éléments importants de votre site afin de permettre à Google de comprendre plus facilement de quoi il s’agit. Après tout, les données structurées sous la forme de Schema.org deviennent de plus en plus importantes ! Et enfin, vous devez enregistrer votre site auprès de Google Search Console et My Business.

Si vous êtes une personne connue ou si vous possédez une entreprise en particulier, vous pouvez réclamer votre Knowledge Panel. Après vérification, vous pouvez modifier le contenu du panneau dans une certaine mesure.

Yoast SEO et le Knowledge Graph

Avez-vous besoin d’aide pour obtenir vos informations (professionnelles) dans le Knowledge Graph ? N’ayez plus peur, car Yoast SEO peut vous aider ! Notre Plugin Yoast SEO pour WordPress et Application Yoast SEO pour Shopify, les deux génèrent un graphique de schéma complet pour votre site, prêt pour les moteurs de recherche utiliser.

Simplement en configurant Yoast SEO – éventuellement pris en charge par Référencement local dans WordPress — et en remplissant les informations sur votre site, vous activez automatiquement les données dont Google a besoin pour remplir le Knowledge Graph. Après cela, vous pouvez utiliser tactiques de référencement régulières et données structurées pour combler les pièces manquantes. Gardez cependant à l’esprit que c’est Google qui détermine ce qu’il ajoute à son Knowledge Graph.

Conclusion

Le Knowledge Graph est une partie importante de l’expérience de recherche dans Google. Il alimente de nombreuses nouvelles façons innovantes d’afficher les données dans le moteur de recherche. Il est essentiel d’y inclure vos informations, surtout si vous avez une entreprise. Et n’oubliez pas de vous assurer que les détails de votre entreprise sont corrects, inscrivez-vous à Google Mon entreprise et ajoutez tout ce que vous pouvez. De nombreuses autres parties du Knowledge Graph sont générées à partir de données structurées, comme Commentairesdes informations sur les films, des événements, alors assurez-vous de baliser vos données de toutes les manières possibles.

Continue de lire: Données structurées : le guide ultime »


Source link