WordPress 5.6 est prêt à ajouter une interface utilisateur qui permet aux utilisateurs d’activer les mises à jour automatiques pour les versions majeures du noyau. Auparavant, les développeurs pouvaient activer ces mises à jour en définissant le WP_AUTO_UPDATE_CORE constant à true ou en utilisant le allow_major_auto_core_updates filtre. La version 5.6 expose ce paramètre dans l’interface utilisateur pour le rendre plus accessible aux utilisateurs.

Jb Audras a publié un note du développeur sur la fonctionnalité hier avec des instructions sur la façon dont les développeurs peuvent l’étendre pour ajouter plus d’options.

Une version précédente de cette interface utilisateur spécifiait que le paramètre faisait référence aux versions principales:

Gardez mon site à jour avec des mises à jour régulières des fonctionnalités (versions majeures).

C’était modifié Il y a 11 jours pour supprimer le libellé indiquant aux utilisateurs quelles versions contrôlées par le paramètre.

«L’idée était de rendre le libellé plus général et peut-être plus facile à comprendre», a déclaré Jb Audras. “Les mises à jour mineures étant déjà automatiquement mises à jour (depuis la version 3.7), les nouveaux utilisateurs peuvent ne pas comprendre ce qui se cache derrière le terme” versions majeures “.”

Cette nouvelle formulation rend le cadre peu clair. Les utilisateurs peuvent ne pas comprendre ce que sont les «versions majeures», mais les «mises à jour des fonctionnalités» sont encore moins claires. Inclut-il des mises à jour des fonctionnalités existantes? Ou seulement l’introduction de toutes nouvelles fonctionnalités? Une meilleure option pourrait être de lier les «versions majeures» à la documentation sur HelpHub.

Dans le climat actuel, où le sentiment positif concernant les mises à jour automatiques diminue, expédier la nouvelle interface utilisateur avec un terme nébuleux tel que «mises à jour de fonctionnalités» n’inspirera pas autant de confiance que d’identifier explicitement les mises à jour que les paramètres contrôlent.

Audras a déclaré qu’il était ouvert à ce que le libellé soit modifié, mais que jusqu’à présent, ceux qui testent la version bêta ne semblent pas avoir de problème avec cela. Le gel des chaînes est prévu pour le 10 novembre, après quoi aucune mise à jour de libellé ne peut être validée.

Les contributeurs discutent également de l’ajout d’un filtre qui permettrait aux développeurs de masquer l’interface utilisateur des mises à jour automatiques pour les versions principales. Mike Schroder a noté que cela serait particulièrement utile pour les sociétés d’hébergement qui gèrent les mises à jour d’une manière différente. Certains développeurs ou agences peuvent souhaiter utiliser le filtre pour empêcher leurs clients d’activer les mises à jour automatiques pour les versions principales.

Commissaire principal Jonathan Desrosiers m’a dit il n’est pas favorable à l’utilisation d’un filtre pour masquer l’interface utilisateur sur une page qui n’est pas susceptible d’être accédée par les utilisateurs qui ont la possibilité de mettre à jour le noyau:

Si cette modification est effectuée (désactivation du formulaire lorsque la constante est définie ou allow_major_auto_core_updates filtre est utilisé), alors je ne suis pas sûr que l’interface utilisateur doive jamais être masquée. Tel que soulevé par @aaroncampbell dans la réunion hebdomadaire d’aujourd’hui, la page de mise à jour n’est accessible qu’aux personnes disposant de update_core capacité (utilisateurs de confiance). Bien qu’il puisse y avoir des cas d’utilisation valides pour masquer en gros la nouvelle fonctionnalité, je n’en ai pas encore vu. Pour moi, désactiver le formulaire et expliquer pourquoi le formulaire ne peut pas être utilisé pour mettre à jour le comportement souhaité est plus précieux pour le propriétaire du site, car il serait mieux équipé pour effectuer un ajustement.

Si vous souhaitez contribuer à la conversation, consultez le note du développeur sur la nouvelle interface de mise à jour automatique des versions majeures et du Trac billet pour un déposant qui cacherait l’interface utilisateur.


Source link